Summer Playlist #3

Freddie Gibbs & Madlib – Piñata

Cocktail explosif (le disque devait à la base s’intituler Cocaine Piñata, suite à un rêve de Gibbs où son gosse imaginaire qu’il avait eu avec une mexicaine imaginaire frappait une piñata s’échappait de la cocaine à la place des friandises habituelles) que ce disque où Gangsta Gibbs, un des rappeurs les plus chauds depuis quelques années, vient poser sur des prods du légendaire, hyperproductif et parfois inégal, Madlib. Et là il se trouve que le disque est tout simplement d’un très haut niveau, que ce soit au niveau du rapping, des prods ou des featurings. On en reparlera bientôt puisque Gibbs vient nous faire un coucou au Club Transbo fin septembre.

Sango – North

Sango a grandi à Seattle et avait sorti l’été dernier, sur le très recommandable label Soulection, son premier long format intitulé North. Il se trouve que ce disque est une petite bombe électronica de précision, pleine de douce sophistication. Avec ces E.P. plus bruts inspirés du Brésil (Da Rocinha 1 & 2), Sango a sacrément bien rythmé notre été. Ecoutez ça.

Lana Del Rey – Ultraviolence

Ouais, on sait, on est premier sur les découvertes de talents émergents. Je ne connaissais pas du tout les disques de cette nouvelle ‘icône pop’ comme on dit dans les milieux autorisés. Bah écoutez, sur la plage c’est franchement pas mal. J’ai préféré ce Ultraviolence au précédent qui sonnait un peu trop trip-hop 90’s à mon goût (même si le E.P. supplémentaire Paradise est vachement cool aussi). Ici, vous pouvez lire un très joli interview où elle dit notamment qu’elle a couché avec pas mal de gars de l’industrie et que ça ne lui a pas ramené de contrat pour autant, “which is annoying”. C’est vrai que c’est ballot.


T'en veux plus?