Illusio Music

Faisons la connaissance d’un tout jeune label (né en 2016) de musique électronique crée par Tomalone, artiste dont on vous avait déjà parlé il y a un moment. Un petit focus histoire de découvrir les deux premiers EPs sortis jusqu’à maintenant. En espérant vous donner envie d’écouter la suite.

first_born

A tout seigneur, tout honneur, place au boss pour le premier né des projets du label. Avec le bien nommé First Born EP, on reprend là où on avait laissé Tomalone pour avancer un peu plus loin en sa compagnie. Les pistes explorées dans les quatre titres de l’EP ne sont pas forcément surprenantes si on connaissait déjà les travaux du bonhomme mais elles sont empruntées jusqu’au bout et avec conviction.

Le côté pop aérienne de The Way I Feel, la chanson de rap Nos Yeux Gonflés en compagnie des mecs doués de DFHDGB pour qui Tomalone avait déjà produit, le morceau plus abstract hip-hop Mammatus (qui porte le nom des ces incroyables nuages) : toutes ces directions, on savait Tomalone capable de les emprunter, mais en toute honnêteté, probablement pas avec tant de brio.

Cerise sur le gâteau, les remixes sont réussis et apportent une nouvelle lecture aux originaux (ce qui est rarement le cas hélas). Le cas le plus génial est sans doute le remix de Nos Yeux Gonflés qui retourne la ballade rap tristoune en gros morceau club a vous retourner les tympans. Un remix concocté par Sam Reid. Dont le premier projet constitue la deuxième sortie Illusio.

ILL002-Sam-Reid-Fool

Changement de registre avec cet EP Fool (dont les titres sont une flopée d’insultes : Fool, Dickhead, Dumbass, Idiot, rien que ça). Pas d’amuse-bouche ici mais plutôt 2 ou 3 shots de vodka pour commencer le repas. Gros kick, grosse boucle de synthé, grosses basses, on met quelques kopecks sur le fait que vous vous trémousserez allègrement sur les deux premiers tracks très club oscillant entre house et techno. Dumbass reste plutôt dansant et toujours frais tout en ralentissant le tempo tandis que le final Idiot apparaît un peu comme la belle redescente d’une soirée commencée vite et fort. Ce deuxième EP n’a pas la finesse des productions Tomalone et adopte un style beaucoup plus rentre-dedans. Deux salles, deux ambiances comme on dirait au Macumba.

Alors qu’une troisième sortie est imminente (quelques jours), on est assez impatient de savoir à quelle sauce on va être mangé cette fois-ci. Cela dit, tout cela ne nous en dira pas plus sur qui est ce fameux Sam Reid… On a bien une petite idée mais…


T'en veux plus?