Octobre en Dix Sons

C’est bientôt les fêtes de fin d’année et ça, les rappeurs l’ont bien compris. De Lyon à Atlanta, en passant par Londres, chacun balance un nouveau projet pour marquer le coup. Au Programme ? Un Iceman dont le Bigo est surveillé car il fait partie d’un Gang… Et, même si c’est Hard To Tell, on vous explique Comment Faire pour aborder des Jolies demoiselles qui s’habillent en Dior… écoutez seulement.

Infinit’ – Programme

Le label Don Dada nous habitue à l’excellence et Infinit’ ne déroge pas à la règle en annonçant son prochain projet, Ma vie est un film 2, avec ce titre. Sur une ligne de guitare minimaliste qui rend le morceau langoureux,  Infinit’ découpe le beat à base de multisyllabiques qui se croisent avec un sens de la formule toujours aussi visuel et tranchant.

Father – ICEMAN

À l’écoute de ce morceau on devine difficilement que Father est d’Atlanta. Partant des fondamentaux de la Trap, c’est une véritable berceuse que propose le boss de l’excellent label Awful records. Et cette douceur ultime est accompagnée d’un EP tout aussi mélodieux, subtil et enivrant.

Ramirez – The Fo Five

Nombreux sont les rappeurs qui nous gratifient d’un nouveau projet en cette fin d’année. C’est ce qu’annonce Ramirez avec The Fo Five, une fusion à l’esthétique oldschool. Entre la West Coast G-Funk et la Trap de Memphis des Three 6 Mafia. Impossible de décevoir avec de telles influences.

Marty de Lutece – Comment Faire

Le lyonnais signé sur le label Jeune à Jamais vient d’annoncer un nouveau projet avec cet extrait. Marty maîtrise totalement sa formule un peu cloud et mélancolique tout en naviguant dans différentes vibes musicales. Comme sur ce titre introspectif mi-planant mi-dansant. Visiblement, Marty sait comment faire.

Bdance – Hard To Tell (feat. Imagine)

Le beatmaker lyonnais Bdance a sorti les deux premiers extraits de son prochain album. Avec le suisse Imagine en invité, le producteur mélange composition et samples pour créer un boom bap soulful. Une manière de poser les bases avant de passer à la prochaine étape.

TRIPLEGO – DIOR

Triplego vient sûrement de sortir l’un de ses meilleurs projets. Et ce titre annonçait clairement la couleur avec des lignes de violons qui montent et descendent continuellement. Créant une atmosphère infiniment sombre et mélancolique. Ajoutez à ça quelques filtres minutieusement placés sur la voix de Sanguee, on est clairement face à un petit chef d’oeuvre du duo montreuillois.

Jorrdee – Bigo (prod. Izen)

Les deux artistes lyonnais aiment collaborer ensemble et possèdent d’innombrables morceaux commun. Ils viennent d’en dévoiler une partie avec 0.4, un quatre titres dont est extrait Bigo. On y retrouve un Jorrdee énergique et compréhensible sur une sombre mélodie signée Izen. 69 bigoût.

House of Pharahos – GANG

Le jeune collectif londonien, qui s’était retrouvé dans une playlist de Franck Ocean, vient d’envoyer Seasons II. Leur deuxième EP sorti cette année et dans lequel on retrouve Gang. Les rappeurs enchaînent les couplets énergiques sur un boom bap aux allures de trap. Le tout, guidé par une flûte envoûtante. 

Niro – Mwana Mboka

Après avoir sorti les volumes 1 et 2 de Stupéfiant, Niro a fini de dévoiler la trilogie qui forme un album. Et s’il y a encore des doutes, oui Niro marche bien sur l’eau : irréprochable sur la technique et la richesse lyricale, il fait preuve d’une aisance déconcertante, même sur de l’afrobeat. Véritablement Stupéfiant.

Key Largo – Jolie demoiselle 2.0 feat. Alpha Wann

Le duo du Val d’Oise vient d’accoucher d’un premier projet plein de fraîcheur et d’insouciance. Comme sur ce titre, avec une intervention chirurgicale d’Alpha Wann, où Digba et Mnks mettent l’accent sur les intonations et le flow.


T'en veux plus?