Neptune Football Club
Late Night Confusion

Si vous suivez ces pages régulièrement malgré les méchants algorithmes du truc à Mark, vous saurez que le rock et ses dérivés n’y pointent que rarement le bout de leur nez. Et c’est bien regrettable. On espère donc d’autant plus que cet humble papier et la recommandation qui va avec vous sauteront à la gueule et que vous vous direz immédiatement : « Mais oui, bien sûr, achetons nous aussi l’album ‘Late Night Confusion’ de Neptune Football Club ! ». Ou quelque chose d’approchant.

Et pour vous donner l’eau à la bouche, on va commencer par vous en dire plus sur la personne qui se cache derrière ce nom de groupe. Ha bah en fait non vu qu’on n’a trouvé aucune info sur les internets (à part des clubs de foot zarbis) et que la page du truc à Mark ne nous renseigne pas plus. Donc du coup, on va plutôt parler de la musique si ça vous dérange pas. « Non c’est cool au contraire » nous répondez-vous à l’unisson.

Neptune Football Club

Déjà, le disque sort chez AB Records, label local hautement recommandable qui a vu paraître des disques de KCIDY, Satelite Jockey ou encore Mount Analogue. Mais aussi, on s’en est rendu compte, des milliers d’autres choses qui ont l’air très cool (comme Sòm Sòm par exemple). En écoutant le disque, on se dit que franchement, ils se sont bien trouvés. Avec le NFC on est en plein dans l’esthétique pop planante juste rétro ce qu’il faut que l’on peut retrouver sur certaines sorties du label.

« Late Night Confusion », ce sont sept chansons et trois interludes musicaux qui nous ont donné envie d’avoir les cheveux un peu plus longs, de porter plus souvent du velours et du tweed et de troquer le rouge et le kawa contre la bière sans bulle et le thé (mais quand même pas de devenir roux). C’est un morceau génial comme « Ocean » qui commence comme une ballade, avec son riff qui nous a fait penser à « Say You Say Me », pour évoluer vers un final feu d’artifice sacrément cool. Ce sont la petite basse et les choeurs de « Lightning Blackout » qui se feront balancer la tête de gauche à droite tel un chien mécanique rempli de béatitude (c’est un beau compliment dans notre bouche). Ce sont des claviers granuleux, des guitares pleines d’écho, des tambourins, des chants printaniers et de douces mélodies.

Alors voilà, on n’a peut-être pas toutes les références et les mots adéquats mais ce premier album du Neptune Footcball Club est un méchant disque de pop feel good avec cette petite touche de mélancolie et de nostalgie qui pincera votre petit cœur juste ce qu’il faut. Le NFC nous compte en tous cas parmi ses plus fervents supporters et l’on pense déjà à prendre notre abonnement en virage pour la saison 2018/2019.

Vous pouvez donc tout de suite commander votre CD pour 5 balles (avec un poster de Johan Cruyff en goodies!) sur le bandcamp de AB Records et aussi y découvrir des tonnes de bons disques.


T'en veux plus?