LYL x Diggers' Digest

Les bonnes connexions se font. Vous savez qu’on aime LYL radio d’un amour inconditionnel et que Julien Achard (a.k.a. Digger’s Digest) nous régale tout aussi régulièrement de ces pépites. Notamment en provenance des Antilles : on vous avait déjà parlé de l’excellente compilation Kouté Jazz sortie l’an dernier.

Le gus a d’ailleurs remis ça cet été avec une nouvelle compilation, Digital Zandoli (qui avait été précédée d’une K7 mixée éditée à seulement 50 exemplaires et dont la face A s’écoute ici). Elle a été cuisinée en collaboration avec Nicolas Skliris (grand digger de musique africaine et antillaise) et est paru, comme d’habitude, sur le label Heavenly Sweetness. On peut imaginer cette seconde plongée dans la musique antillaise comme une suite au Kouté Jazz dans le sens où elle se situe un peu plus tard dans le temps. On pourra en effet y entendre synthétiseurs et autres machines rythmiques au service d’un « proto-zouk » qui pourrait en dérouter certains. Sur Digital Zandoli, le mélange des épices locales ne se fait plus seulement avec le jazz mais bien aussi au funk, au disco, à l’afrobeat ou à la musique latine.

DZ

Pour ceux qui voudraient se procurer la compilation, il y a toujours le site de Digger’s Digest mais il paraît que (le récemment rénové) Sofa Disques a mis la main sur quelques exemplaires également. Autre boutique a en avoir sous le coude, Vinyl & Coffee du côté d’Annecy (dont on a entendu beaucoup de bien) et où Julien Achard nous a servi un mix antillais tout confort. Deux heures de mix qui suivent finalement bien les deux compilations : une première heure plutôt jazz et organique qui déboule sur une seconde heure plus synthétique.

Le tout est retransmis chez LYL et téléchargeable à loisir. De quoi prolonger un peu les vacances, au moins au niveau des oreilles.


T'en veux plus?