Dans Nos Oreilles

Alt-J – A New Waver

Au moment de sa sortie, ce disque a fait grand bruit. Refroidi un peu par la voie un chouïa geignarde du chanteur, je n’avais pas spécialement fait tourner la galette. Et puis, au hasard d’une voiture de pote, on réentend le disque. Et on apprécie. C’est bien fichu, rien à dire, mélancolique parfois, péchu quand il faut, bien produit. Sans avoir écouter le nouveau, déscendu en flammes par à peu près tout le monde, on restera sûrement un moment sur A New Waver. Jusqu’à un autre retournement de veste?

The Drums – Portamento

Se voir offrir le premier EP sorti chez Moshi Moshi il y a maintenant un moment fut définitivement un beau cadeau de Noël. Il a tellement tourné que la sortie du premier album (rempli pour moitié des tubes intestables du fameux EP) nous est passé plus ou moins par dessus la tête. Et que dire des suivants. Mais finalement, ce Portamento, plus new wave et sur lequel le style Drums est encore plus poussé (ce qui ne manquera pas de casser la tête des quelques personnes) me plait énormément. Et les quelques écoutes du dernier, Encyclopedia, semblent confirmer la voie suivi par le groupe. Plus dans la hype, mais toujours auteurs de bons disques. Longue vie aux Drums.

Eglo Records Vol. 1

Une des bonnes nouvelles de l’édition 2014 d’Elekt’Rhône, c’est sans aucun doute la présence au line-up de Floating Points, artiste à part dans le paysage électro, digger invétéré et compositeur touche à tout. Sam Shepherd vient de sortir son track Nuits Sonores qui est un joli voyage de 12 minutes. Une habitude pour le monsieur, notamment sur la première compilation du label Eglo Records, qui faisait la part belles à ses productions. Mais aussi à certains de ses compères sacrément doué(e)s comme Fatima ou Funkineven. Soyez curieux et foncez écouter ce double cd si vous ne connaissez pas.

Ambrose Akinmusire – The Imagined Savior Is Far Easier To Paint

Pour tout vous dire, on n’a pas vraiment le temps de suivre les nouvelles sorties jazz. Mais quand ce bon vieux (en fait très jeune et talentueux) Ambrose sort un disque, on l’écoute. Après deux énormes disques (Prelude (to cora) & When the Heart Emerges Glistening) qui ont ancré le style du bonhomme, celui que l’on avait découvert il y a quelques années aux côtés de Portal à Vienne continue son avancée et affine sa patte. Un peu plus de chansons, mais toujours un son personnel et des compositions sublimes.

Gangsta Boo & Beatking – Underground Cassette Tape Music

Pas de rap dans nos oreilles en ce moment? Vous plaisantez ou quoi? Mais en fait, on est coincé dans la boucle infernale Migos, d’où s’échappe parfois seulement un vieux Métèque et Mat… Problématique. Mais s’il y a un projet kiffant à côté duquel vous êtes peut-être passé et qui mérite amplement vos faveurs, c’est bien la tape de Gangsta Boo (meuf de Memphis, membre de la 36 Mafia) et Beatking (rappeur de Houston et créateur de strip club anthems devant l’éternel). Du gros rap sudiste comme on l’adore à télécharger gratos.


T'en veux plus?