Vaudou Game – Apiafo

Vu que maintenant on est des insiders de ouf, on reçoit des dizaines d’albums en avant-première et les groupes attendent la boule au ventre ce qu’on va bien pouvoir raconter sur leur disque, priant qu’on ne détruise pas leur avenir parce qu’on l’a écouté le lundi matin et qu’il pleuvait et en plus c’était la grève donc c’est vraiment de la merde ce projet. Tout cela est faux, mais on a des potes qui nous font parfois l’honneur de nous envoyer certains disques avant et ça fait toujours plaisir. Surtout quand on les aime bien.

Vaudou Game, on en a déjà parlé lors de leur venue à la Maison Mère pour la soirée RTU. Ça avait été sacrément chaud et humide. Une fois le 45 tours de “Pas Contente” acheté, il ne nous restait plus qu’à attendre la sortie de l’album. Sauf qu’une bonne âme nous fait transiter l’album en contrebande et qu’on a pu depuis l’écouter en boucle.

 

 

On a là un vrai disque d’afro-funk sous toutes ces coutures. Du gros funk (No Problem) à l’afrobeat (Wrong Road), du blues (Ata Calling) aux vibes vaudous quasi-éthiopiennes (Dangerous Bees), ces 45 minutes passeront à la vitesse de l’éclair. Le disque est clairement à l’ancienne, dans la lignée des résurrections régulières de la musique africaine des 70’s (notamment au travers du label Analog Africa, parmi de nombreux autres). Si un ou deux morceaux vers la fin du disque nous parle un peu moins du fait de leurs refrains légèrement ‘pop’, on passe un moment vraiment cool à l’écoute de cet album.

 

 

Le groupe assure bien sur scène (même si on regrettera peut-être  l’esthétique un peu trop brandée du groupe en concert) et on ne doute pas qu’après un début de tournée européenne pour défendre son disque, ils seront encore plus rodés le 1er Novembre au Sucre pour une des soirées Black Atlantic Club. Le disque (sorti chez Hot Casa Records) est désormais disponible en téléchargement chez la marque à la pomme et disponible chez votre dealer local pour ceux qui veulent du physique. Foncez


T'en veux plus?