Quand :
13 mai 2017 @ 20 h 30 min
2017-05-13T20:30:00+02:00
2017-05-13T20:45:00+02:00
Où :
L'épicerie Moderne
Place René Lescot
69320
Feyzin
Coût :
15 à 17€
THEE OH SEES + ... @ L'épicerie Moderne

THEE OH SEES

 

Fer de lance indiscutable de la scène garage rock américaine, Thee Oh Sees est un des groupes les plus prolifiques en activité, et son leader John Dwyer une sorte de gourou génial pour toute une génération de musiciens soucieux de bichonner l’héritage d’un rock n’ roll direct, tapageur, aventureux et inspiré.

En activité depuis 2008, les californiens ont sorti en novembre un 13ème album qui suivait le 12ème de seulement quatre mois. Un calendrier à l’image du groupe, faisant fi des modes et des soi-disant bons timings. John Dwyer mène sa barque comme bon lui semble et expérimente, s’aventurant du garage dur au psyché planant, lorgnant pourquoi pas vers la pop et même récemment vers les rythmiques krautrock. Toujours avec l’enthousiasme et la radicalité qui font de son groupe l’une des formations rock les plus excitantes de notre époque.

Indépendant via son influant label Castle Face Records (connu pour avoir par exemple découvert Ty Segall), John Dwyer a réussi à développer une identité musicale à part, reconnaissable malgré les détours inhérents à chaque album de son groupe.

Mais c’est bien sur scène que Thee Oh Sees a achevé de conquérir le monde. Le groupe s’y transforme en machine inarrêtable, généreuse et presque folle à lier.

Un samedi soir électrique à l’Epicerie.

 

 

DECIBELLES

 

On a recompté mais bon sang ça tombe juste : voilà dix ans que les Decibelles tournent et sortent des disques !

Le girl band adolescent des débuts a su opérer une mue inspirée durant cette décennie de rock’n’roll. Pop nerveuse volontiers criarde en 2011 sur un premier album à l’énergie ultra communicative, leur musique passera ensuite au filtre du post punk, se faisant plus vénéneuse et noisy, pour arriver à ce nouvel album où les guitares plus lourdes les font entrer sans frapper dans le monde du punk noise.

Aussi énervé que complet, ce Tight, à sortir au printemps, fait cohabiter les harmonies vocales dont elles ont le secret avec une saturation de tous les instants. C’est brut et doux, où l’inverse : à l’image d’un groupe qui ne s’interdit aucun virage, flirtant avec les styles et les étiquettes pour mieux sauvegarder leur particularité. Un nouveau line up, une tournée impressionnante et le privilège d’accompagner Shellac sur leur tournée européenne, les Decibelles arrivent remontées comme jamais pour ouvrir une soirée qui va faire du bruit, littéralement.