Quand :
16 novembre 2017 @ 19 h 30 min
2017-11-16T19:30:00+01:00
2017-11-16T19:45:00+01:00
Où :
CCO
39 Rue Georges Courteline
69100 Villeurbanne
Coût :
23€
IGORRR @ CCO

Igorrr et Pryapisme au CCO (Lyon)

 

Jeudi 16 novembre 2017, c’est avec grand plaisir que nous accueillerons pour la première fois réunis sur la même scène deux ovnis de notre belle scène française : IGORRR et PRYAPISME…Deux groupes pour lesquels le terme « avant-garde » s’avère bien trop conventionnel tant leurs compositions sont audacieuses, expérimentales et, avouons-le, complètement déjantées. En une même soirée se croiseront ainsi l’univers des poules avec celui des petits chats… pour votre plus grand bonheur auditif !

 

 

IGORRR – Breakcore – Metal Extrême – Musique Baroque / France

Vous pensiez qu’APHEX TWIN et VENETIAN SNARES étaient ce que la scène électronique avait de plus excentrique et bizarre à proposer ? Parlons de Gautier Serre, l’esprit génial derrière IGORRR. Avec le grand écart comme philosophie, IGORRR manie sadiquement l’art des contraires en réussissant l’audacieuse triangulation Breakcore – Metal Extrême – Musique Baroque, un rapprochement a priori immiscible et pourtant… Et pourtant ça fonctionne : inviter à la fois des chanteurs lyriques et le guitariste de MAYHEM, confier la composition de titres à des poules et faire resplendir la grâce du baroque, collaborer avec MORBID ANGEL et jouer au prestigieux Berghain à Berlin… le producteur et musicien le fait depuis dix ans maintenant, bâtissant une œuvre à la fois énigmatique et jouissive qui pousse à l’extrême l’idée d’ouverture musicale. Avec un troisième et tout nouvel album intitulé « Savage Sinusoid », IGORRR part sur les routes d’Europe en configuration « full band » avec deux chanteurs et un batteur.

 

 

 

PRYAPISME – Expérimental – Metal avant-gardiste / France

Malgré ses 17 ans d’existence, PRYAPISME reste la définition même du groupe au parcours tragique : une carrière ratée dans la ligue professionnelle de baby foot, puis une éviction du conseil d’administration d’une des plus grosses sociétés pétrolifères mondiales, pour finir par être les seuls hommes à avoir failli mourir de leucose à force d’accompagner systématiquement leur boeuf bourguignon d’urine de chat. Certains membres du groupe poussent même le bouchon un peu plus loin en décidant de porter une moustache, des cheveux longs ou en arborant des ongles mous. Il y a même un roux avec une calvitie. Autant dire que même offrir un diabolo grenadine ne leur garantit pas le succès auprès des filles. PRYAPISME préfère donc se tourner vers les petits chats qui en échange de quelques notes de musique leur offrent un câlin sur un canapé dodu. Ce qui constitue désormais leur seul lien social. Sur scène, c’est un peu comme s’il y avait un enfant de dix ans dopé aux Chevaliers du Zodiaque qui essayait de jouer un morceau de Dragon Force sur Guitar Hero tout en mangeant une pizza avec supplément fromage. Donc il y a des pains mais c’est drôlement rigolo.