Depuis le 5 avril et jusqu’au 26 juillet, les Archives de Lyon présente une superbe expo transversale qui donnera lieu à plusieurs évènements qui devrait attiser votre curiosité. Place du Pont Production propose des reproductions de documents évoquant les chanteurs maghrébins des cafés de l’ex place du Pont. Un nom qui me rappelle une époque où chaque sortie du métro s’accompagnait de regards discrets et de bruits de bouche étranges visant à présenter en un clin d’œil le catalogue de drogues douces disponibles aux alentours.

Présentant des archives allant des années 50 aux années 90, le Centre des Musiques Traditionnelles en Rhône-Alpes offre un univers de café musical où l’on pourra découvrir la production musicale maghrébine lyonnaise. Une musique directement en prise avec le quotidien des immigrés de l’époque: tiraillement entre terre d’accueil et bled, racisme ordinaire et institutionnel, conditions de vie précaire, revendications politiques, vie amoureuse, etc…

Un des autres intérêts de cette exposition est de faire la part belle à la cassette, support que les moins de 20 ans n’ont pas connu mais qui revient peu à peu, notamment dans le rap (un peu) et dans le punk et le hardcore (plus). Cela s’accompagne forcément d’un peu de nostalgie pour ceux qui ont eu maille à partir avec leur walkman, les bandes abîmées, les compilations préparées avec soin et tout le folklore qui accompagne la cassette.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, un Extra! aura lieu dans le cadre des Nuits Sonores vendredi 30 mai avec DJ Search qui vous fera voyager au cours d’un mix d’une heure et demi. Plusieurs autres concerts sont organisés.

Pour plus d’informations, c’est par ici: http://bit.ly/1fTmmxh

L’event de l’Extra!

Et pour ceux qui veulent garder une trace audio (mais pas en K7) de cette expo, vous pouvez aller checker la compilation triple CD éditée pour l’occasion.



T'en veux plus?